Aquarelle Montagne enneigée et forêt / Painting : snowy mountain above forest

Aquarelle Montagne enneigée et forêt / Painting : snowy mountain above forest

Montagne et forêt de Guillestre

Choose your language at the top of the right column of my website !

C’est à la Toussaint 2016 que j’ai commencé cette aquarelle à l’humide à partir d’une de mes photos prise aux abords de Guillestre et je ne l’ai finie qu’en décembre 2016. Cela faisait plusieurs mois que je n’avais pas fait d’aquarelle à l’humide, mais la mémoire du geste et de la main sont une réalité parfois étonnante.

Mais qu’est-ce que l’aquarelle à l’humide ?
Et bien avant de peindre à l’aquarelle, on trempe le papier dans de l’eau ou on l’humidifie avec une éponge. Puis en fonction de l’effet qu’on souhaite obtenir on peint ce que l’on a imaginé ou dessiné selon l’état du papier mouillé.
Les 4 états en allant du plus au moins mouillé sont : surface miroir, surface brillante, surface mi-mate, surface mate fraîche et surface mate-sèche.
La peinture suit la diffusion de l’eau qui va du plus mouillé au moins mouillé créant ainsi selon l’état de la surface des fonds très dilués à des traits précis. C’est tout un art…

Pour plus de détails, vous pouvez lire l’article de Passion aquarelle :
http://www.passion-aquarelle.fr/techniques/la-magie-de-leau-a-la-base-des-techniques-de-laquarelle/

Bonne journée et à bientôt !

Peinture Coucher de soleil sur la montagne / Painting Sunset on the mountain

Peinture Coucher de soleil sur la montagne / Painting Sunset on the mountain

Coucher de soleil sur la montagne

Choose your language at the top of the right column of my website !

C’est lors du premier cours de L’Atelier du Portail de Guillestre que j’ai dessiné et peint à l’acrylique ce paysage qui se compose en partie d’une vue de notre salle de cours.
Le thème était libre et je dois dire que je n’avais rien préparé ne sachant pas comment se passait le cours : j’étais donc ouverte à toutes les possibilités. J’aime la montagne et je n’avais pas encore essayé de peindre un coucher de soleil.
En mémoire de ce jour, j’ai dessiné deux des maisons qui s’offraient à mon regard.

Savez-vous que Guillestre vient du torrent, le Guil, qui longe la ville et signifierait « le village en balcon au-dessus du Guil » ?

Peinture Le bouleau (Betula pendula) au printemps

Peinture Le bouleau (Betula pendula) au printemps

Le bouleau blanc http://wp.me/p6cBUn-xM

Choose your language at the top of the right column of my website !
Et voici le second arbre (le premier était un prunus), le bouleau verruqueux dit aussi bouleau blanc à cause de la couleur de son tronc, que j’ai aussi peint à la gouache. Je me suis inspiré d’un arbre que je voyais à Guillestre lorsque j’allais au cours de l’Atelier du Portail.
Les touches de rouges sont les bourgeons de cet arbre, bourgeons qui poussent avant l’hiver comme pour la plupart des arbres, mais qui ne grandissent q’au printemps lorsque la chaleur et la lumière sont de retour.
Afin de mettre en valeur son tronc j’ai peint un ciel d’un bleu assez soutenu et une herbe mêlée de jaune pour les herbes sèches et de vert pour l’herbe nouvelle.
Il existe un autre bouleau, le bouleau pubescens dit noir, qui a de magnifiques couleurs à l’automne.

Saviez-vous qu’on trouve ces 2 bouleaux à l’état sauvage en montagne jusqu’à 2000 m et aussi en arctique ?