Dessins Fou de Bassan (Morus bassanus) / Drawing and sketch A Northern Gannet

Dessins Fou de Bassan (Morus bassanus) / Drawing and sketch A Northern Gannet

Fou de Bassan portrait (Morus bassanus)

Fou de Bassan (Morus bassanus)

 

 

Choose your language at the top of the right column of my website !

Voici son esquisse au crayon et son portrait aux crayons de couleur.

 

 

Le fou de Bassan est le plus grand des oiseaux marins d’Europe. Long de 100 cm, il a une envergure de 165 à 180 cm et pèse de 2800 à 3200 g.
Ses yeux sont légèrement tournés vers l’avant et vers le bas ce qui lui procure une large vision binoculaire sans désaxer la tête. Lors de ses plongées en piqué, des membranes couvrent ses yeux. Comme chez tous les oiseaux marins, il a des glandes à sel pour évacuer le sel en excès dans son organisme, ici par le bec. Il se nourrit de poissons.
Il est présent en Atlantique, en mer du Nord, dans la Manche, en Méditerranée. En France, on peut le voir dans la réserve des Sept Iles (côtes d’Armor).
Durant l’été il vit dans la colonie qu’il a choisi avant sa maturité (5-6 ans). Le couple est uni à vie et élèvera un seul poussin par an. Il a besoin d’une falaise, car son envol est lourd vu sa taille, surtout s’il n’y a pas de vents porteurs.
Son nom de « fou » lui  a été attribué par des pêcheurs écossais, surpris par ces plongeons à première vue insensés et spectaculaires : il atteint la vitesse de à 100 km/heure !
Savez-vous que les constructeurs du Concorde se sont inspirés de sa forme aérodynamique en plongée ?

Rendez-vous mardi 16 février 2021 avec un oiseau fuselé, le guillemot de Troïl !

Dessin Oiseaux de mer / Drawing Sea birds

Dessin Oiseaux de mer / Drawing Sea birds

pétrel antarctique – photo de fer_nando sur Unsplash

 

Oiseaux de mer, portraits

Choose your language at the top of the right column of my website !

C’est beau un oiseau qui vole. La photo de fer_ando l’illustre très bien.

Pour cette série, je vous emmène en mer, voire en haute mer avec des esquisses, des dessins et peinture de 6 oiseaux dessinés dans le cadre d’un stage de 2,5 jours au Museum National d’Histoire Naturelle de Paris sous la direction de notre professeur Pascal Le Roch.
Voici comment s’est déroulé le stage :
* 1er matin : pour se chauffer l’oeil et la main, dessiner au choix leurs silhouettes, portraits ou pattes – j’ai eu le temps de faire des esquisses des 6,
* après-midi : au choix dessiner un oiseau en couleur ou de façon très précise au crayon – j’ai dessiné au crayon le portrait du guillemot de Troïl avec l’intention de le peindre à l’encre aquarelle,
* 2ème jour : présentation d’exemples d’oiseaux marins d’un livre de Keith Brockie et mise en couleur au choix d’un ou plusieurs oiseaux – j’ai dessiné au crayon de couleur le portrait du fou de Bassan et peint en partie à l’encre aquarelle le guillemot de Troïl,
* 3ème matin : finalisation de nos dessins ou peinture – finalisation avec l’aide notre professeur de mon encre aquarelle et début du dessin en couleur du mergule nain.

Avez-vous reconnus leurs portraits simplifiés ?

Rendez-vous mardi 12 janvier avec le goéland argenté !