Peinture Cassiques cul-jaune (Cacicus cela)/ Painting A pair of yellow-rumped cacique

Peinture Cassiques cul-jaune (Cacicus cela)/ Painting A pair of yellow-rumped cacique

Cassiques cul-jaune

Choose your language at the top of the right column of my website !

C’est un documentaire sur un petit félin, le margay, réalisé au Guyana qui m’a fait connaitre cet oiseau.
Sa nourriture est composée d’arthropodes, de petits mammifères, de graines et de fruits, tels les fruits du Platonia esculenta qu’il pollinise.
Les mâles sont polygames et un mâle va avoir plusieurs femelles successivement, les mâles dominants s’appropriant le plus grand nombre de femelles (jusqu’à 27 pour un seul mâle !). Ils vivent en colonie qui peut atteindre une centaine d’individus.
Afin d’assurer la défense de la colonie, il se regroupe parfois avec le cassique cul-rouge (Cacicus haemorrhous). Ils établissent leurs nids à proximité de nids de guêpes agressives, sur de petites îles ou des arbres isolés au milieu d’un fleuve ou des varzea (partie inondée le long de l’Amazone), voire à proximité de villages. Ses prédateurs sont les singes, les rapaces comme les caracaras, les serpents ou le margay (félin).
Le nid est construit uniquement par la femelle et est accroché à une branche. Il est en forme de bourse d’une hauteur de 38 à 50 cm et a son ouverture par le haut. Le mâle assure la défense du nid et des oisillons.
On le trouve en Amérique Centrale, au Panama, dans le nord de l’Amérique du Sud, en Equateur, en Colombie, dans le nord-ouest du Pérou, au Venezuela, en Bolivie et bien sûr au Brésil où on le verra aussi bien dans la jungle amazonienne, dans le Mato Grosso que sur la côte est.

Savez-vous que c’est un bon imitateur des perroquets, pics, passereaux et même de mammifères  ?

Peinture Voilier filant vers ailleurs / Painting A sailing boat heading elsewhere

Peinture Voilier filant vers ailleurs / Painting A sailing boat heading elsewhere

Voilier filant vers ailleurs

Choose your language at the top of the right column of my website !

En ce moment je suis fatiguée : le gris de l’hiver, des soucis et cette pandémie qui n’en finit pas commencent à m’user le moral.
Hier comme j’allais un peu mieux, j’ai peint à l’acrylique ce voilier en mer qui reflète mon envie de partir en vacances en pleine nature dans un endroit calme où je pourrais me ressourcer.
Heureusement ce matin il ne pleuvait pas et j’ai aussi pu me promener au cimetière du Père Lachaise et regarder quelles étaient les plantes qui commencent à pousser.
J’ai même eu la surprise de voir les couleurs de quelques fleurs sauvages comme le jaune du séneçon commun, le mauve de la cymbalaire appelée aussi ruine de Rome, la corolle blanche et jaune d’or de la pâquerette, le jaune citron de la primevère, les petites fleurs blanches de la cardamine hirsute et les pétales violets de la campanule des Carpates. Côté oiseaux, j’ai pu observer -ce qui est assez rare- une petite bande de roitelets, probablement des jeunes du printemps dernier.
Cela m’a fait du bien et j’espère que cette année je verrai toutes les fleurs du printemps au lieu d’être confinée chez moi.

Bonne journée à toutes-tous !

Peinture Coeur de feu / Painting A heart on fire

Peinture Coeur de feu / Painting A heart on fire

Coeur de feu St Valentin

Choose your language at the top of the right column of my website !

A cause de la pandémie la Saint Valentin 2021 sera spéciale, mais cela n’empêchera pas les amoureux de se dire « Je t’aime » comme Jonathan Clay l’a chanté avec « Heart on fire ».
Et si le coeur vous en dit, vous pouvez même découper ce dessin et le coller sur votre masque au niveau de votre joue.
L’amour est la force de vie la plus puissante au monde, célébrons-la aujourd’hui et tous les autres jours !
Et savourons ce jour en partageant notre bonheur.

Très bonne journée à toutes et à tous !