Peinture Astragale des Alpes (Astragalus alpinus) / Painting Flower of an Astragalus alpinus

Peinture Astragale des Alpes (Astragalus alpinus) / Painting Flower of an Astragalus alpinus

astragale des Alpes _FL

astragale des Alpes

Choose your language at the top of the right column of my website !

En 2010, c’est dans le cadre d’une randonnée botanique dans le Queyras avec l’association Pulsatille que j’ai photographiée cette très jolie fleur sauvage. En dehors des Alpes, elle est présente dans la toundra et la forêt boréale en Amérique du Nord.
De juin à août elle fleurit dans les pelouses alpines et subalpines et se reconnaît à ses fleurs blanches délicatement teintées de violet. Cette plante se rencontre de préférence sur sol calcaire et longuement enneigé entre 1500 et 3000 m. Le diamètre de la corolle de sa fleur mesure de 1 à 1,5 cm et la taille de la plante varie entre 7 et 25 cm.
Elle fait partie de la nourriture des caribous, des lièvres arctiques, de l’oie des neiges, des lycénidés (une famille de petits papillons bleus) et des grizzlis.
Pour la mettre en valeur j’ai choisi l’encre aquarelle et un papier vert amande.

Savez-vous qu’elle fait partie de la même famille que les haricots et les petits pois ?

Rendez-vous vendredi prochain avec une jolie brune…

Peinture L’anémone de Haller (Anemone halleri) / Painting A Hallers’s anemone

Peinture L’anémone de Haller (Anemone halleri) / Painting A Hallers’s anemone

anémone de Haller _FL

anémone de Haller

Choose your language at the top of the right column of my website !

En 2010, je faisais une randonnée botanique dans le Queyras avec l’association Pulsatille lorsque j’ai découvert cette magnifique fleur sauvage que j’ai photographiée. Elle est protégée au niveau national.
Cela faisait quelques années que j’avais envie de la peindre et c’est grâce à ce papier vert amande que je me suis décidée à la peindre à l’encre aquarelle.
Elle fleurit après la fonte des neiges sur les pentes rocailleuses d’altitude de juin à juillet.
Endémique des Alpes, on peut la rencontrer entre 0 et 3000 m. Elle a la particularité d’avoir une tige et des feuilles très velues qui la protège du froid et lui permettent de récupérer l’eau de pluie et la rosée. Sa couleur va d’un mauve argenté comme celle-ci à violet.
Le diamètre de la corolle de sa fleur mesure de 5 à 8 cm et la taille de sa tige varie entre 5 et 20 cm.

Savez-vous qu’elle a pour autre nom « Poil-au-cul » ? 🙂

Peinture 1er mai 2021 : muguet,  glaïeul des marais et marguerites du Cap / Painting May 1st : lily of the valley, a wild gladiolus and blue daisybushes

Peinture 1er mai 2021 : muguet, glaïeul des marais et marguerites du Cap / Painting May 1st : lily of the valley, a wild gladiolus and blue daisybushes

muguet, glaieul des marais, marguerite du Cap _FL

muguet, glaieul des marais et marguerite du Cap

Choose your language at the top of the right column of my website !

Cette année, je vous offre pour demain ce petit bouquet composé de brins de muguet (Convallaria majalis), d’un glaieul des marais (Gladiolus palustris) et de marguerites du Cap bleues (Osteospermum ecklonis) que j’ai peint à l’encre aquarelle .
Le glaieul des marais est une plante sauvage présente dans de rares zones en France, notamment en Haut et Bas-Rhin, Jura, Ain et Haute-Savoie. Il aime la lumière et et se trouve en dessous de 1200 m dans les prairies humides en sol argileux où l’eau est présente en hiver. Sa taille varie de 30 à 60 cm. Il pourrait s’éteindre en raison de la disparition progressive des zones humides.
A la différence du glaieul, la marguerite du Cap, elle, ne risque pas de disparaître puisque j’ai trouvé cette variété bleue en pleine terre au cimetière du Père Lachaise ! On l’appelle aussi la marguerite d’Afrique. A l’état sauvage, elle pousse généralement en bord de mer pour fleurir de mai à octobre.

Passez une très belle journée !