Dessins et peinture Guillemot de Troil (Uria aalge) / Drawing, sketch and painting A Common Murre

Dessins et peinture Guillemot de Troil (Uria aalge) / Drawing, sketch and painting A Common Murre

Guillemot de Troïl, plumage hiver

Guillemot de Troïl, plumage d’hiver

Choose your language at the top of the right column of my website !

Voici son esquisse et ses portraits au crayon et à l’encre aquarelle.

Guillemot de Troïl

Guillemot de Troïl, plumage été

 

 

 

 

 

 

 

Long de 43 cm, il pèse de 850 à 1130 g et il a une envergure de 64 à 71 cm. Sa longévité est de 32 ans.
Le guillemot de Troïl est le plus grand des 3 alcidés (macareux moine, pingouin torda) de France.
Comme le fou de Bassan il se nourrit principalement de poissons. Parfois il ajoute  des crustacés à son menu. Il est grégaire et en hiver, il forme des troupes importantes qui sillonnent la haute mer en quête de nourriture. Pour pêcher, les bandes de guillemots plongent dans les bancs de poissons, mais ils ne peuvent transporter qu’un seul poisson.
Il niche en colonie sur les corniches rocheuses des côtes : Grande-Bretagne, Islande, Scandinavie, France… Il hiverne en Manche et dans le golfe de Gascogne. Il pond son unique oeuf à même la roche, mais comme il est conique cela lui évite de faire un roulé-boulé dans la mer en contrebas.
S’il y a plus de 2 millions de couples en Europe, il est en danger en France du fait, par ordre décroissant, des captures accidentelles dans les filets maillants (ils meurent noyés), des pollutions aux hydrocarbures (dégazages et marées noires) et de la forte prédation par les corvidés.
Fin de la série Oiseaux de mer !
Pour la prochaine série, je vous raconterai mon premier stage Modèle vivant…

Dessins Fou de Bassan (Morus bassanus) / Drawing and sketch A Northern Gannet

Dessins Fou de Bassan (Morus bassanus) / Drawing and sketch A Northern Gannet

Fou de Bassan portrait (Morus bassanus)

Fou de Bassan (Morus bassanus)

 

 

Choose your language at the top of the right column of my website !

Voici son esquisse au crayon et son portrait aux crayons de couleur.

 

 

Le fou de Bassan est le plus grand des oiseaux marins d’Europe. Long de 100 cm, il a une envergure de 165 à 180 cm et pèse de 2800 à 3200 g.
Ses yeux sont légèrement tournés vers l’avant et vers le bas ce qui lui procure une large vision binoculaire sans désaxer la tête. Lors de ses plongées en piqué, des membranes couvrent ses yeux. Comme chez tous les oiseaux marins, il a des glandes à sel pour évacuer le sel en excès dans son organisme, ici par le bec. Il se nourrit de poissons.
Il est présent en Atlantique, en mer du Nord, dans la Manche, en Méditerranée. En France, on peut le voir dans la réserve des Sept Iles (côtes d’Armor).
Durant l’été il vit dans la colonie qu’il a choisi avant sa maturité (5-6 ans). Le couple est uni à vie et élèvera un seul poussin par an. Il a besoin d’une falaise, car son envol est lourd vu sa taille, surtout s’il n’y a pas de vents porteurs.
Son nom de « fou » lui  a été attribué par des pêcheurs écossais, surpris par ces plongeons à première vue insensés et spectaculaires : il atteint la vitesse de à 100 km/heure !
Savez-vous que les constructeurs du Concorde se sont inspirés de sa forme aérodynamique en plongée ?

Rendez-vous mardi 16 février 2021 avec un oiseau fuselé, le guillemot de Troïl !

Dessin Mergule nain (Alle alle) / Sketch A Little Auk

Mergule nain (Alle alle)

Mergule nain (Alle alle)

Choose your language at the top of the right column of my website !

 

Lui, j’ai eu le temps de l’esquisser au crayon et de le dessiner aux crayons de couleur.

 

Le mergule nain un petit pingouin des eaux nordiques long de 19 cm qui a une envergure de 40 à 48 cm et pèse de 140 à 170 g.
Il ne vient à terre que pour se reproduire sur les côtes du Groenland, du Spitzberg, d’Islande, de Nouvelle-Zemble (îles au nord de la Russie), au nord de la Scandinavie… Des bandes viennent hiverner chaque année en mer du Nord et dans le golfe de Gascogne.
Très grégaire, il vit et se reproduit dans des cavités sur des pentes escarpées, parfois en colonies de plusieurs millions d’individus.
Doté de courtes ailes propices à la nage et à la plongée, il doit par contre les battre très rapidement en vol ce qui lui donne une allure caractéristique.
Il se nourrit de crustacés planctoniques, de petits poissons, d’annélides (vers) et de mollusques.

Rendez-vous mardi 2 février 2021 avec un géant, le fou de Bassan !