Dessin Femme allongée nue s’éveillant / Drawing Woman lying naked waking up

Femme allongée nue s’éveillant

Choose your language at the top of the right column of my website !

En regardant des dessins de Léonard de Vinci ou ceux de l’Ecole française du 18ème siècle réalisés à la sanguine, je me demandais quelle sanguine et quel papier ils utilisaient, car elle est différente de celles que j’avais.
Pour le papier, j’ai eu la réponse en regardant le descriptif de vente d’un dessin de l’Ecole française du 18ème siècle : c’était un papier vergé de couleur écru.
Pour la sanguine, c’est à mon stage d’octobre 2020 sur les oiseaux marins que j’ai eu la réponse grâce à une stagiaire qui dessinait avec un crayon de couleur rouge vénitien Polychromos de Faber Castell. Une œuvre (monochrome) exécutée uniquement avec de la sanguine porte le nom de sanguine.
C’est ainsi que j’ai fait ma première tentative en m’inspirant de la femme en cuverture du livre « Eloge  des femmes mures » de Stephen Vizinczey.
Par rapport aux dessins anciens, ma touche personnelle réside dans la couleur des yeux : le regard est important, il rend le modèle plus présent.

Savez-vous que la sanguine est produite à partir de l’hématite, une roche contenant de l’oxyde de fer ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s